Archive | mai, 2018

Mardi 22 mai 2018.

seven___wallpaper_by_phkoopzC’est à Sète, dit Cette jusqu’en mille neuf cent vingt sept, que je serai ce vingt-deux mai, reçu par le Café Littéraire animé par l’excellent Toni di Martino.
Je me souviens être passé à Sète il y a sept ans environ et y être tombé amoureux. De Sète. On y parlera donc d’amour et du temps qui passe.
18 heures. Café littéraire à la médiathèque de Sète. 34200 Sète.

Betty à Saint-Malo.

Vu à la librairie de Saint-Malo et immortalisé par l’incomparable Xavier Macaigne de Valenciennes. Merci pour cette jolie carte postale malouine.

Saint Malo

Revol-ution.

Revol 2

Le 12 avril 1961, la Russie envoyait le premier homme dans l’espace. Youri Gagarine. Il fit la première révolution autour de la terre à bord du Vostok. Le vol dura 1 heure 48.
Il fallait le talent et l’audace d’Anne-Marie Revol pour nous raconter cette révolution*, à l’occasion du cinquantième anniversaire de la mort (à 34 ans) d’un héros de 1 m 58 qui changea à jamais l’histoire de l’espace et rendit toute sa fierté à une grande nation, alors en pleine guerre froide.
Avec dix chapitres formidablement bien troussés, comme dix points de vues, dix poings, chacun porté, dans une année différente, par un personnage différent, Anne-Marie fait une autre révolution autour de cet homme hors du commun : celle de convoquer la poésie de la littérature auprès de l’exactitude de l’histoire pour nous faire nous approcher au plus intime de la fabrique d’un héros.
Embarquez à bord de L’Étoile russe, c’est un voyage vertigineux.

*L’Étoile russe, de Anne-Marie Revol. Éditions Lattès. En librairie depuis le 14 mars 2018.

 

 

Samedi 19 mai 2018.

19 mai

Le cassis, chacun le sait, est une gourmandise riche en antioxydants, vitamine C, potassium et fibres, ainsi qu’une excellente source de minéraux. Le cassis apporte donc une formidable vitalité au corps tout comme son homonyme, Cassis – ce petit port de pêche méditerranéen du sud de la France – apporte vitalité à l’esprit depuis qu’en 1986, Danielle Milon y a crée le Printemps du Livre. Venez donc faire le plein de vitamines pendant trois jours.
Printemps du livre de Cassis, du 19 au 21 mai 2018. Fondation Camargo, amphithéâtre Jérôme Hill. Pour ma part, je serai là le samedi à 16 heures 15, en compagnie du réalisateur Christian Carion, pour répondre à toutes les questions de PPDA. Tout l’excellent programme ici.

#surtoutparle

surtoutparle 2
C’est marrant : les journaux font leurs choux gras de n’importe quelle rumeur depuis l’affaire Weinstein mais passent sous silence le mal fait à bon nombre d’enfants, et surtout la crapuleuse impunité dont jouissent les coupables qui font une interprétation bien licencieuse de Matthieu, verset 19-14 : Laissez venir à moi les petits enfants, protégés qu’ils sont par l’Église et son système d’exfiltration digne de la série 24 ; alors merci à Daphné Gastaldi, Mathieu Martinière et Mathieu Périsse d’avoir été au bout de cette enquête* passionnante, dérangeante, si triste, et trop peu médiatisée.

* Église La mécanique du silence, de Daphné Gastaldi, Mathieu Martinière et Mathieu Périsse. Éditions Lattès. En librairie depuis le 22 mars 2017.

Roman(tique) noir.

de moras calderon
Il y a du Maurice et Leblanc chez Calderon et De Moras.
Il y a cet art de mêler roman noir et romantisme (on se souviendra de l’inoubliable Comtesse de Cagliostro dudit Leblanc), ce don de mélanger l’Histoire et l’histoire, l’ésotérisme et l’évidence, l’alchimie et le bon sens. Bref ; ces deux là, amis depuis l’enfance, l’un mathématicien l’autre scénariste, nous offrent, trois ans après l’épatant La prétendue innocence des fleurs, une histoire* dans laquelle, comme disait Françoise Sagan, on ne sait jamais ce que le passé nous réserve.
Le passé, ce sont ces morts qui reviennent. Ces corps morts en fait, charriés par une terrifiante inondation (inspirée de celle de Nîmes en septembre 2002 et qui emporta, entre autres, le cercueil du père de l’un des deux auteurs) et font s’interroger les vivants, douter de leur version de la vie.
Le présent, selon Calderon et De Moras, est une réplique du passé, comme il y a des répliques aux tsunamis ou aux histoires d’amour. À propos de l’amour, ils ont, je ne sais plus à quelle page, cette phrase fabuleuse : « L’amour est la solution aux problèmes qu’il pose ».
En ce sens, l’amour est aussi toujours l’assassin.
Car c’est de cela dont il s’agit.
Là où rien ne meurt est un formidable romantique noir, comme le père de Lupin savait les écrire, comme on aime à les retrouver aujourd’hui – histoire de se changer des serial killers américains ou autres nazillons venus du froid.

*Là où rien ne meurt, de Calderon et De Moras. Éditons Robert Laffont, collection La Bête Noire. En librairie depuis le 15 mars 2018. PS. Mention spéciale au personnage de Salinque, flic ventripotent à l’épatant phrasé audiardien et à la personnalité adambergienne.

 

Jeudi 17 mai 2018.

17 mai 2018Angoulême, le pays de la BD, au cœur de la Charente, accueille aussi les mots. Ceux de Betty notamment, l’héroïne de La femme qui ne vieillissait pas, résonneront ce jeudi, dans la belle librairie Cosmopolite.
Et comme ils sont, ces mots, vous le verrez, assez visuels, ils passeront aisément de l’imaginaire à l’image. Comme une parfaite page de roman graphique.
18 heures. Librairie Cosmopolite. Galerie du Champ de Mars, 16000 Angoulême. (Illustration extraite du formidable album de Walter Minus, « Ciao Poupée » – Magic Strip, 1983).

Mercredi 16 mai 2018.

Virginie4_0_0_0C’est derrière l’écran pour moi cette fois, et vous devant, que je vous donne rendez-vous ce mercredi matin à 10 heures 50, dans une émission géniale, puisqu’elle ne met l’accent que sur ce qui est beau et chouette et joyeux (y en a marre des grincheux, des commentateurs de commentaires et autres farfadets), j’ai nommé Vous êtes formidable, l’émission formidable de Virginie Demange.

« Vous êtes formidable ». France 3 Hauts de France (c’est d’un chic), 10h50.