Archive | Invités.

Invité #2. Philippe Routier.

Philippe est un type épatant. J’aime bien ce mot, « épatant ». Il m’a été remis à l’oreille par Patrice Leconte, qui l’utilise beaucoup. Epatant, ça va de remarquable à stupéfiant. Quand j’ai lu ses Noces de verre (Stock, 2012), j’ai été stupéfait : j’ai adoré le dessin de ses mots, au scalpel ; ses phrases précises, qui mènent aux âmes et aux tourments. Alors j’ai remonté le temps, j’ai lu ses autres livres et ils étaient tous… épatants.
Bonne nouvelle, son cinquième roman paraît le 7 mai, toujours chez Stock. Il a pour beau titre L’Enfant du parc. J’ai demandé à Philippe de nous faire part d’un de ses coups de cœur. Le voici :

27 apr 14

« Anne Plantagenet nous conte, dans ce récit dense et sensible, comment elle a incité son père pied-noir à l’accompagner en Algérie, un pays qu’il a quitté quarante-quatre plus tôt et où il pense ne rien pouvoir reconnaître du passé familial. Son énergie autant que sa détermination auront raison des réticences de cet homme discret qui, une fois arrivé sur la terre natale, reprendra l’initiative. Le voyage est bref mais la jeune femme l’a longuement médité. Elle l’entame alors que sa grand-mère, la truculente Antoinette Montoya, vient de mourir et que, par passion pour P., elle vient de détruire ce qu’elle avait jusque là pris pour un idéal de vie. Commencent alors pour les deux voyageurs la redécouverte de leurs origines et pour la narratrice la fuite assumée de son chaos sentimental. Mais ce qui touche peut-être le plus dans la courte expérience de ce voyage, c’est  combien la pudeur vient régler la distance entre Anne et son père et aussi comment s’exprime l’histoire de leur mutuelle tendresse ».

Invitée #1. Lydie Zannini.

Lydie est une femme formidable. Elle adore le poulet de Bresse. Elle adore faire du poulet de Bresse pour ses amis. Elle adore les gens. Elle les adore sincèrement. Je ne l’ai jamais entendue dire du mal de qui que ce soit, bien au contraire. Elle m’a fait connaître Barbara Constantine et nous avons eu d’immenses fous rires tous les trois. Elle est aussi une libraire géniale qui, lorsqu’elle aime un livre, le fait aimer. Le fait s’envoler. Elle participe au Salon du Livre d’Attignat, qui, cette année, se tiendra le 12 octobre (à Attignat). Elle n’a qu’un défaut : un gros chien-loup qui me regarde comme une saucisse. J’ai demandé à Lydie de nous présenter l’un de ses coups de cœur. Le voici.

24 apr 14

 » Sa naissance est prévue le 5 mai 2014 .
Le père, Jean Paul Didierlaurent, espère que tout se passera bien.
Nous, les tatas et tontons libraires, attendons en préparant sa venue.
La preuve, on en parle avant son arrivée pour lui assurer un coussin rempli du duvet le plus moelleux qui soit.
Qui est ce nouveau-né ???
Le liseur du 6h27.
Un jeune homme, Guylain Vignoles, vole des feuilles de livres invendus du pilon, machine sur laquelle il travaille toute la sainte journée.
Son bonheur est de les lire aux passagers du RER. Jusqu’au jour où il va trouver une clé USB sur laquelle la vie intime d’une dame-pipi est racontée avec beaucoup d’humour !
Que feriez-vous à sa place ? That is the question ?
Moi, j’ai d’emblée voulu la connaitre cette dame, et je suis sûre que vous aussi !
Mais patience.
Le bébé va naître bientôt. »

Librairie du Théâtre. 8, cours de Verdun. 01000 Bourg-en-Bresse.