Archive | Paroles de libraires.

Selon Sandrine.

Merci à l’irremplaçable Sandrine Dantard (Fnac Grenoble), d’avoir eu ce double coup de coeur et de nous avoir ainsi réunis, Lorraine et moi !

Selon Betty.

Betty, de la Librairie Apostrophe, à Savenay et non pas Betty, héroïne de La femme qui ne vieillissait pas.

Deux fois merci.

Vu à la Librairie Fontaine, Paris, que je remercie, et photographié par Laure Merveille, que je remercie.

PastedGraphic-1

Betty à Saint-Malo.

Vu à la librairie de Saint-Malo et immortalisé par l’incomparable Xavier Macaigne de Valenciennes. Merci pour cette jolie carte postale malouine.

Saint Malo

Selon Sandrine.

De nouveau un immense merci à Sandrine, libraire à la Fnac Grenoble Grand Place, pour son soutien indéfectible à Danser au bord de l’abîme, sorti il y a deux jours en Poche. (Je précise que la mention « Plus de 3 millions(…) » au-dessus à droite de mon livre ne concerne pas les chiffres de vente de ce livre. Enfin, pas encore. Peut-être. Qui sait ? Un jour. Bon. Je me tais).

Sandrine Fnac grenoble

Selon Laure.

Merci à Philippe Dorey pour cette photo prise au Furet du Nord Lieusaint ce 15 septembre et à Laure surtout. C’est tellement joyeux de voir que, malgré l’arrivée des 581 romans de la rentrée littéraire, Danser au bord de l’abîme est toujours là.

Furet Lieusaint