Mercredi 1er février 2017.

Capture d’écran 2017-01-25 à 09.57.26

J’adore la grande Catherine. Elle m’a fait rêver dans Belle de Jour, dans Le Sauvage, Les Parapluies de Cherbourg et Les Demoiselles de Rochefort, dans Elle s’en va, plus récemment, mais lorsqu’elle déclare, à propos de Dunkerque: « Ça m’a semblé d’une tristesse, cette ville  ! C’est un port, certes, mais ce qui marche vraiment, ce sont les cigarettes et l’alcool », elle a vraiment manqué d’un bon dialoguiste, ou une occasion de se taire. Alors, mercredi 1er février, on va la faire mentir à La Librairie, en parlant du Nord qu’on aime, qui sert de décor à Danser au bord de l’abîme, on va rire, on va être formidablement vivants ! Je vous y attend à partir de 17h30.
La Librairie, 33 rue Emmery, 59140 Dunkerque.