On ne voyait pas que le bonheur.

Dommage que ce que les livres voient, les politiciens ne le voient pas, enfermés qu’ils sont dans leurs certitudes.
Voici une page d’On ne voyait que le bonheur, publié en 2014, qui évoquait déjà ce chagrin qui, depuis est devenu colère.

GJ

On ne voyait que le bonheur, Éditions Lattès (2014) et Le Livre de Poche (2015).