Pitié.

Pas un quotidien, une quotidienne, une télé, un tweet, un Instragram, un Facebook, un magazine, un mensuel, un acteur, un danseur, un charcutier et j’en passe, qui ne parle de cela depuis plus de deux mois, voici maintenant qu’on prépare des films, des spectacles, sans compter les centaines de romans que des gusses sont en train d’écrire là dessus, s’il vous plaît, soyez brillants, déconfinez votre imagination et parlez-nous d’autre chose.

Figaro.fr du 15 mai 2020.