Samedi 25 juin 2019.

Dans les années 70, le samedi matin, c’était encore l’école. Et parfois même l’après midi, à cause des heures de colle. Libéré, je marchais du pensionnat (ci-dessus) jusqu’à la gare d’Amiens et prenais un train pour Valenciennes où j’arrivais en fin d’après-midi. Alors, près de cinquante ans plus tard, ça me fait tout drôle de retourner à l’école un samedi.
Mais c’est cette fois pour une excellente raison : le salon du livre de Lübeck (ci-dessous), du nom du formidable Club des lectrices de Lübeck, ces amoureuses des mots emportées par les précieuses Bénédite Deramedi et Valérie Clément, inconditionnelles des livres, curieuses et éclairées, qui font la joie des auteurs lorsqu’elles les reçoivent et partagent avec eux leurs émotions, leurs surprises, leurs engouements, leurs douleurs parfois, autour d’un livre. Et comme, en plus, ce samedi, c’est la veille de la fête des mères…
De 10 à 18 heures. Salon du livre de Lübeck, Institut de l’Assomption, 6 – 8 rue de Lübeck, 75116 Paris.