Please add some slider posts via Slides > Add New

 

Jocelyne, l’héroïne de La Liste, n’en finit pas d’inspirer le théâtre.  

 

Gwenaël Ravaux et le Théâtre du RIF, créent, en 2023, la cinquième version théâtrale de La Liste de mes envies…

Onze ans après, La Liste de mes envies inspire même ceux qui n’en avaient pas vraiment envie.

Ci-dessus, Télérama, n°3854, du 25 novembre au 1er décembre 2023.

 

Interview pas dramatiquement piégeuse.

par Dana Philp.

On dit que le deuxième livre est toujours plus difficile que le premier. Est-ce ton cas ?
Plus difficile à écrire ? Certainement pas. Ce fut, comme le premier, un plaisir immense, cérébral et physique ; quelle joie quand les mots tiennent parfaitement tout seuls, comme les pierres d’un mur !

Plus difficile à la sortie ?
Certainement. L’effet de surprise, un nouvel auteur, un premier roman, n’est plus là, les journalistes s’y interessent moins. Alors je compte sur les lecteurs de L’Écrivain de la Famille, qui m’encouragent depuis un an, pour être les ailes de La Liste de mes Envies.

Quelle est l’histoire, cette fois-ci ?
La vie d’une femme, Jocelyne Guerbette, 47 ans, mariée, un garçon, une fille et un cadavre, comme elle dit, à qui un jour est offert la possibilité de tout changer dans sa vie.

Ce titre, La Liste de mes Envies, peux-tu nous en dire un peu plus ?
Dès lors qu’on peut changer les choses, on soupèse, on compare, on rêve. Le titre du livre vient d’une des quatre listes qu’elle va faire, sur laquelle elle énumère ses envies. Et c’est toujours surprenant.

Tu es passé de L’Écrivain de la Famille à une mère de famille. Ça ne fait pas drôle d’écrire à la place d’une femme ?
J’ai adoré. Avoir vécu dans le corps, le coeur et les envies d’une femme tous ces longs mois fut une révélation. Depuis longtemps, je rêvais de donner libre cours à ma part féminine (Rires).

Comment tu trouves les sujets de tes livres ?
Ce sont eux qui me trouvent.

Tu as dit que tu écris pour vivre. Pourquoi écrire est si important pour toi ?
Ça me permet d’affronter mes fantômes. De retrouver ceux que j’aime et que j’ai perdus. De rencontrer des personnages et des personnes formidables. Et surtout de mieux comprendre là où je vis. Et où je vais.

Je me suis laissée dire que La Liste de mes Envies faisait déjà le tour du monde.
C’est exact. Grâce à la passion et au travail formidable d’Eva Bredin chez Lattès, mon roman va sortir en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Angleterre, aux USA, en Pologne, en Finlande, en Norvège, en Suède, aux Pays-Bas, en Israël, en Corée, en Chine, en Russie, dans les pays arabes, à Taïwan, au Japon, au Brésil, en Bulgarie, bref, dans 35 pays.

 

Quelle joie de voir que, dix ans après, La Liste est toujours rééditée en Allemagne.
(Ci-dessus, nouvelle édition, Janvier 2023).
Les envies de Roselyne Bachelot.
Instagram La pantoufle à pépère.