Archive | Dédicaces et rencontres 2017.

Vendredi 23 et samedi 24 juin 2017.

Rzut oka DRUK moj

« Laureat wielu nagród wydawany w blisko 40 krajach napisał filmową opowieść o kilku dniach spędzonych razem przez mechanika samochodowego i najpiękniejszą kobietę świata. Szczęście doprawione smutkiem, celebrycki raj przeciwstawiony bólowi samotności. A co ty zrobisz, gdy do twoich drzwi zapuka Scarlett Johansson ? ».
Bon ; je vous raconterai tout de Na Pierwszy Rzut Oka (La Première chose qu’on regarde) à Varsovie dans le cadre du fabuleux Salon Big Book Festival.
Big Book Festival. Du 23 au 25 juin 2017. Tout le programme ici. Merci à Magada Malejczy ma formidable éditrice et toute son équipe de Drzewo Babel.

Samedi 10 et dimanche 11 juin 2017.

Vannes Carambar

Petit, j’adorais les vannes vaseuses que l’on lisait à l’intérieur des emballages de Carambar, et je détestais lorsque la machine à couper le papier avait aussi coupé la chute de ladite vanne. Je ne me serais jamais imaginé un jour à Vannes. Ça sera chose faite ce week-end.
Bon, je crois, que c’est ma vanne la plus pourrie.
Livr’à Vannes. Du 9 au 11 juin 2017. Jardin des remparts. 56019 Vannes. Tout le programme ici.

Samedi 3 et dimanche 4 juin 2017.

Samedi 3 et dimanche 4 juin 2017

Pour réussir une bonne niçoise, prenez une belle brochette d’auteurs, placez-les dans un écrin de verdure, le Jardin Albert Ier par exemple, saupoudrez l’ensemble de quelques gouttes de fraîcheur (nous suggérons les perles d’eau de la proche Fontaine des Tritons), protégez les ingrédients de tentes claires, agrémentez la table de quelques ouvrages délicieux, déposez un brin de bonne humeur, une pincée d’enthousiasme, laissez reposer et accueillez enfin vos invités, nombreux, joyeux, impatients de vous retrouver. Bon appétit.
Festival du Livre de Nice, du 2 au 4 juin 2017 (mais je n’y serai que les 3 et 4 et plutôt l’après-midi). Jardin Albert Ier, 2-16 avenue de Verdun, 06000 Nice.

Samedi 27 et dimanche 28 mai 2017.

1024px-Talloires-Chef-lieu_et_lac-3

Talloires est charmant village posé comme un bouquet sur la rive droite du lac d’Annecy, entre Menthon Saint-Bernard et Angon, bordé par le Roc de Chère et en limite du petit lac. Il a vu naître d’inoubliables personnalités. Ainsi, Louis Berthollet, inventeur de l’Eau de Javel, Gabriel Lippmann qui y réalisa en 1902 la première photographie en couleurs, Claude-Étienne Nouvellet, membre de l’auguste académie Florimontante ou encore Frère Théo Bozon, fameux ermite. Les 27 et 28 mai, il faudra ajouter une petite liste de personnalités tout aussi charmantes qui y séjourneront. Ainsi, Douglas Kennedy, Didier Decoin, Jean-Michel Ribes, Jean-Christophe Rufin, Yann Queffélec, Philippe Besson, Serge Joncour et bien d’autres. Je serai enchanté de vous y rencontrer, on annonce une température de 28 degrés.
Fête du Livre de Talloires. Dans la baie de Talloires. Tout le programme ici.

Samedi 20 et dimanche 21 mai 2017.

Guéthary

Ah, un week-end à la fin mai. Une envie de soleil, d’évasion. Et vous voilà à Guéthary, le plus petit village de la côte basque, qui fut tour à tour port baleinier, village de pêcheurs, station balnéaire prisée et paradis des Brice de Nice et d’ailleurs avec ses vagues de Parlementia. Si vous voulez y être tranquille le week-end du 20 et 21 mai, c’est raté. On annonce une arrivée d’écrivains joyeux, de David Foenkinos à Dominique Bona, de Jean-Louis Fournier à moi-même, et de quelques autres. Et si vous n’avez pas de crème solaire, souvenez-vous qu’un bon livre protège aussi du soleil.
Les Belles Plages de Guéthary, à la Mairie et au Musée. Entrée libre.

Jeudi 18 mai 2017.

Doucet

Après Cognet hier (voir ci-dessous), Doucet aujourd’hui. Les mots sont ironiques et poétiques. Les mots redessinent parfois la carte du monde, le cœur des hommes et peuvent transformer d’effrayantes tempêtes en musique (plutôt Wagner, c’est vrai, que Deep Forest). Bref, j’ai l’immense joie d’être à nouveau accueilli par la charmante Marie-Adélaïde Dumont (et son mari Olivier, qui veille au grain) dans leur très belle librairie du Mans pour parler de danse et autres abîmes doucereux. Comme le désir, par exemple.
18 heures. Librairie Doucet, 66 Avenue du Général de Gaulle, 72000 Le Mans.

Mercredi 17 mai 2017.

Cognet

Étonnant tout de même de s’appeler Cognet quand on vend des livres. Parce qu’il est des livres qui cognent et changent la vie parfois. Ce fut, en ce qui me concerne, le cas de la trilogie de Pagnol, ou de Last Exit to Brooklyn, de Selby Jr., ou encore de L’Agneau Carnivore, de Gomez Arcos.
Les livres sont là pour nous bousculer et il me semble, au vu des débats que nous avons, que Danser au bord de l’abîme bouscule quelques petites vies confortables. Je suis absolument ravi de vous retrouver chez Cognet ce mercredi pour parler de tout ça.
16-19 heures. Librairie Cognet, 21 Rue Victor Basch, 02100 Saint-Quentin.

Mardi 16 mai 2017.

Je crois que tout est (extrêmement) bien dit ci-dessous – ce qui m’économise quelques mots. Ah, vous aurez peut-être un peu de mal à me reconnaître, mardi, parce que je porterai une cravate. Noblesse oblige.
12-14 heures. Cercle Royal Artistique et Littéraire, 5 rue de la Loi, 1000 Bruxelles, Belgique.

Mardi 16 mai 2017